Dans la troisième partie, c’est l’histoire de l’Algérie, de ses hommes et femmes qui ont fait l’histoire de ce pays depuis l’antiquité qui est relatée.

L’Algérie ancienne, l’Algérie des Gétules : (-1250 à 250) au Royaume des Garamantes (-500 à l’an 500), la période durant laquelle se constituaient les royaumes nationaux.

La Numidie occidentale, la Numidie orientale, ses rois berbères. Citons Ailymas, Gaia, Capussa,

Massinissa, Syphax, Jugurtha, Juba 1, Juba 2, la révolte de firmus, l’histoire des villes antiques entre autres ; Igilgili, Iol,Tafza, Thamugadi, Lambèse…

De l’Algérie ancienne, nous passons aux déférentes périodes que l’Algérie a connu ; des comptoirs phéniciens en Algérie avec la fondation de Carthage, aux différentes périodes, romaine, vandale, byzantine, l’avènement de l’islam, et la présence ottomane, pour ne pas dire l’occupation, pour finir avec la colonisation française en 1830.

Le récit du chapitre IV : « la colonisation française, conquête et résistance populaire » est très

intéressent à suivre du point de vue historique. Il relate l’histoire de la résistance algérienne, les grandes dates de cette résistance et ses héros qui ont fait face à une colonisation cruelle.

L’Algérie indépendante : Un dossier très riche est dédié à cette période, de la proclamation de l’indépendance aux grands moments qui ont marqué l’histoire contemporaine de l’Algérie. Citons la crise de 1962, la course au pouvoir, le règne de Boumediene, les années de Chadli, la décennie noire, le retour de Boudiaf, le déchaînement de la violence, la concorde civile, la fin de règne de Bouteflika, la rue qui se soulève, l’Algérie en ébullition.

Un dossier est réservé aux chefs de l’état depuis 1962 et un récit biographique de personnalités, emblématiques et figures historiques, un hommage à ces hommes et femmes valeureux qui ont fait l’histoire de cette Algérie.

fhdfhdhpages intérieurs

Extrait de pages